Frais de port 11 CHF. Gratuit à partir de 199 CHF !

L’art des vins mousseux

L’arte dei vini spumanti

Matasci Fratelli |

Bienvenue dans le monde fascinant des vins mousseux, un univers de saveurs et d’arômes qui s’étend des classiques Champagne, Franciacorta et Prosecco, jusqu’aux nouveaux venus sur la scène : les vins mousseux sans alcool.

Le charme des classiques: Champagne, Franciacorta et Prosecco 

Commençons notre voyage avec les classiques. Le Champagne, produit exclusivement dans la région française du même nom, est un vin effervescent obtenu en suivant la méthode classique, appelée champenoise. Les raisins utilisés sont le Pinot Noir, le Pinot Meunier et le Chardonnay, vinifiés en blanc.

Le Franciacorta, un vin mousseux italien très précieux, est produit dans un territoire restreint d’environ 20 communes de la province de Brescia. Réalisé exclusivement avec des raisins Chardonnay, Pinot noir et Pinot blanc, le Franciacorta se caractérise par l’utilisation de la méthode classique.

Le Prosecco, un vin blanc DOC ou DOCG, ne peut être produit que dans certaines zones de la Vénétie et du Frioul-Vénétie Julienne et à partir des cépages Glera, Verdiso, Pinot blanc, gris ou noir et uniquement avec la méthode Charmat.

Méthode Classique vs Méthode Charmat

Le cœur de la production de vins mousseux réside dans le processus de fermentation et de maturation. La méthode classique, également connue sous le nom de méthode traditionnelle ou champenoise, prévoit une seconde fermentation et une effervescence directement en bouteille. Ce processus, qui peut durer de 24 à 36 mois ou même plus, permet au vin de développer des arômes et une complexité qui rendent le vin final fascinant.

La méthode Charmat, en revanche, prévoit une seconde fermentation dans des autoclaves en acier, à température et pression contrôlées, avec l’ajout de levures et de sucre. Ce processus, qui dure de 30 jours à 6 mois, est plus simple et rapide que la méthode classique. Après la fermentation, le vin est filtré, puis le dosage a lieu, c’est-à-dire la “correction finale” avec l’ajout d’un mélange de vin et de sucre, et enfin la mise en bouteille. Le résultat est un vin moins structuré, mais très frais et jeune, avec des notes fruitées et aromatiques exaltées.

En résumé, la méthode classique produit des vins plus complexes et sophistiqués, avec une plus grande profondeur d’arômes et de saveurs. La méthode Charmat, en revanche, produit des vins frais et légers, parfaits pour les occasions informelles.

Classification des Vins Mousseux

Les vins mousseux sont classés en fonction de leur douceur comme suit:
  • Dosage zéro: inférieur à 3 g/l ; le vin mousseux n’a pas subi d’ajout de sucre après la prise de mousse
  • Extra-brut : entre 0 et 6 g/l
  • Brut: inférieur à 12 g/l 
  • Extra-dry: entre 12 et 20 g/l
  • Sec: entre 17 et 35 g/l
  • Doux: si supérieur à 50/g/l 

Classification du Champagne

Le Champagne se distingue par sa couleur, le type de raisins utilisés, le dosage (quantité de résidu sucré) et le prix. De plus, la classification du Champagne est basée sur la valeur commerciale des raisins cultivés dans la commune elle-même et est exprimée en pourcentage. Les trois catégories sont:
  • Grand Cru (100%)
  • Premier Cru (90 – 99%)
  • Cru (80 – 89%) 

L’Innovation des Désalcoolisés

Les vins mousseux désalcoolisés sont une nouvelle catégorie de vins qui gagnent de plus en plus en popularité. Ces vins sont produits par un processus qui élimine l’alcool du vin, ce qui donne un produit avec une teneur en alcool très faible ou nulle.

Il existe deux types principaux de vins désalcoolisés:
  • Vins désalcoolisés: Caractérisés par un titre alcoométrique effectif ne dépassant pas 0,5% vol.
  • Vins partiellement désalcoolisés: Ils ont un titre alcoométrique effectif compris entre 0,5 % vol. et le degré minimum prévu par la loi pour la catégorie du produit vitivinicole soumis au processus de désalcoolisation, totale ou partielle.

La production de vins mousseux désalcoolisés offre une nouvelle opportunité pour la viticulture, permettant de répondre à la demande croissante de boissons à faible teneur en alcool.

Pour produire un vin sans alcool, on commence par un vin de base, qui est un vin normal et stable contenant de l’alcool. Ensuite, l’alcool est extrait en utilisant l’une des deux principales technologies : la distillation à froid ou l’osmose.

La distillation à froid permet l’évaporation de l’éthanol à basse température, enlevant l’alcool sans altérer les autres caractéristiques du vin, comme cela se produirait avec une distillation à chaud.

D’autre part, l’osmose est réalisée avec une machine qui fait circuler le vin à côté d’un flux d’eau. Les deux liquides sont séparés par une membrane spéciale qui permet à l’alcool de passer, mais pas à d’autres substances. Les deux processus, qui sont également utilisés pour la production de bière sans alcool, sont des processus à froid et ne nécessitent pas l’utilisation de solvants ou d’autres substances particulières.

Choisissez votre vin mousseux avec soin et faites-vous conseiller par une personne compétente

Il existe une vaste gamme de vins mousseux, chacun avec ses caractéristiques uniques. Ces merveilleux vins de célébration, comme nous l’avons vu dans l’article, sont le fruit de processus de vinification et de maturation lents et délicats, qui donnent au vin une structure et une unicité.
Que vous préfériez un vin mousseux demi-sec ou plus sec, ou que vous cherchiez une option à faible teneur en alcool, il y a certainement un vin mousseux qui vous convient. Et n’oubliez pas, chaque verre de vin raconte une histoire, un voyage à travers les vignobles, les caves et les mains expertes des viticulteurs et des vignerons.

Pour votre prochain achat de “bulles”, essayez quelque chose de nouveau, laissez-vous surprendre, levez votre verre et profitez du voyage!



Laisser un commentaire

Veuillez noter : les commentaires doivent être approuvés avant d’être publiés.